Val de Landrouët : "Le rapport qualité-prix est notre force"

Merdrignac

L’équipe du Val a donné bien du plaisir aux vacanciers.

Les vacanciers laissent actuellement place aux étudiants au Val de Landrouët. Marc Cluzeau, directeur du site et son équipe viennent de vivre une saison estivale satisfaisante au niveau de la fréquentation. L’effet « nouveaux chalets » a boosté les réservations.

Les vacanciers du Val viennent pour trois raisons : son calme, la découverte de la région Bretagne et les activités gratuites de Cap Armor devenues indissociables de l’offre du camping.  La saison 2017 a vu trois types de vacanciers fréquenter le site : les familles avec enfants qui souhaitent pratiquer des activités originales telles que le canoë-kayak, l’escrime, le tir à l’arc et le paddle ; les couples qui viennent chercher calme et sérénité ; et enfin les grands-parents avec enfants et petits-enfants, soit trois générations sous le même toit, grâce à l’offre locative des nouveaux chalets modulables, proposant une salle de bain par chambre. « Ces chalets proches de l’étang datent de 2015 et plaisent. Cette année, les locations ont été boostées de 6%. Le taux d’occupation est de quasi 100 % sur les mois de juillet et août » relève Marc Cluzeau. De son côté, le camping deux étoiles a vu une progression de 39 % de sa fréquentation « notamment grâce aux colonies de vacances qui apprécient le cadre et là encore, les activités Cap Armor. »

Côté provenance, les gens du Nord étaient moins présents cet été. En revanche, les parisiens, normands et bretons vivant à moins de 2h de route, ont plébiscité le Val. Un jour d’activités nautiques à l’étang de Saint Launeuc, une famille venue de la région parisienne confiait rester sur site tout au long de ses vacances. « C’est pour cela qu’on vient, pas pour la mer. Ici, il y a tout sur place. Les enfants sont pris en charge au club, nous bénéficions d’activités plaisantes et pouvons nous reposer à loisir dans un cadre verdoyant. C’est vraiment ça les vacances ! » Le Val de Landrouet accueille chaque année une clientèle de 10 à 15 % d’habitués comme cette famille. Cet été, un grand quart Nord-Ouest s’est retrouvé au Val.

Se démarquer du bord de mer

Comment faire venir les vacanciers à Merdrignac alors que les rivages de bord de mer font de l’œil à longueur d’année? « Nous nous démarquons par notre rapport qualité-prix, c’est notre vraie force. Le prix, les services, l’accueil, la disponibilité sans faille accordée aux clients et les activités gratuites sont nos autres points forts. Bien entendu, il y a un énorme travail de commercialisation tout au long de l’année. J’attaque d’ailleurs cette semaine la promotion 2018 » détaille encore le directeur.
Les réservations de dernière minute sont également de plus en plus fréquentes même si une première vague de réservation se dessine dès les mois de février-mars. Mais c’est surtout à partir du mois de juin que les demandes pleuvent. Effet internet sans doute…

Ouvrir vers le commerce local

Même si la plupart des vacanciers réservent leur séjour aujourd’hui sur la Toile, une fois sur place, ils consomment « local » grâce à la politique d’ouverture du camping. « Que cela soit sur le fascicule du Val, lors du pot d’accueil ou pendant le séjour, nous incitons notre clientèle  à fréquenter les commerces qui ne se situent qu’à 700 mètres. Commerces de bouche, pharmacie, boulangeries et restaurants profitent de leurs achats. Les retombées locales sont sine qua none car nous tenons à préserver le tissu local » dit encore Marc Cluzeau, accompagné dans sa tâche par l’infatigable Laurette et une équipe de jeunes très dynamiques.