Ordures ménagères : Moins de tonnage, plus de tri

Olivier Morand, adjoint au maire de Plénée-Jugon et vice-président en charge des contractualisations, de la communication et des usages numériques pour Lamballe Terre & Mer ; Yoann Corrigou, directeur du service déchets ménagers ; Chantal Déjoué, maire de Tramain ; Roger Aubrée, maire de Jugon-les-Lacs commune nouvelle.

Elle est annoncée comme l’une des grandes mesures résultant de la naissance de l’intercommunalité Lamballe Terre et Mer : l’harmonisation de la collecte des ordures ménagères.

La semaine dernière, Loïc Cauret, président de Lamballe Terre et Mer et Jean Mégret, vice-président de la commission
« Déchets ménagers » invitaient au Manoir du Lou, les acteurs du territoire et élus à une rencontre visant à expliquer la future politique intracommunautaire en matière de collectes de déchets. Localement, la cité plénéenne et les communes de Jugon les Lacs, Plédéliac, Tramain et Plestan abritent quelque 4 300 foyers, lesquels devront se mettre à la page en adoptant deux grands principes : la généralisation de la collecte en bac individuel, l’harmonisation des consignes de tri plus draconiennes.
Ces nouvelles modalités se mettront en place progressivement selon un calendrier : dès mars prochain et jusqu’en mai, des ambassadeurs visiteront les foyers afin de connaître leurs besoins en terme de bacs individuels, enquête qui permettra une mise à jour du fichier des abonnés.  Les ambassadeurs seront dotés d’un badge Lamballe Terre et Mer, posséderont une lettre d’accréditation, porteront un vêtement fluorescent et ne pourront en aucun cas demander de l’argent.
Dans un deuxième temps, de juin à août, les usagers seront livrés de leurs bacs individuels équipés de puce d’identification. Enfin, dernière épisode avec le démarrage effectif de la nouvelle collecte à partir du 1er septembre selon des dates et roulements qui seront connus en temps et en heure.

Ce qui va changer

Si le nouveau fonctionnement devait se résumer en une phrase : modification du mode de collecte des déchets ménagers et de la fréquence de ramassage. Ainsi, pour les bourgs, la collecte passe à une tous les quinze jours (comme pour les campagnes actuellement). Le tri sélectif passe du sac jaune au bac individuel avec un code couleur (marron pour les ordures ménagères, jaune pour les déchets sélectifs). Enfin, les colonnes d’apport volontaire pour le papier, plastique, métal et les bennes à carton vont disparaître du paysage au profit de l’individualisation.
Les objectifs de ce nouveau dispositif sont multiples avec la volonté de voir diminuer la production d’ordures ménagères et d’optimiser le tri des déchets et la collecte d’emballages recyclables. Selon Lamballe Terre et Mer, « la collecte sélective en bac individuel permettra aussi un geste de tri plus simple pour les usagers qui pourront déposer dans le bac à couvercle jaune (acier, aluminium, papier, carton, plastique) des emballages en plastique rigide et souple (pots, barquettes, sacs, sachets et films). »
Sur l’ensemble de l’intercommunalité, ces nouvelles mesures vont concerner 24 795 habitants auxquels seront distribués environ
26 000 bacs individuels.