Les faits divers de l'édition du 9 décembre 2017

FAITS DIVERS

Les faits divers de l'édition du 9 décembre 2017

Agressions : Les auteurs interpellés

Le 21 novembre dernier,  vers 19 heures 30, une employée d’un commerce de La Chèze qui vient de terminer sa journée de travail, est violemment agressée sur la voie publique au moment où elle regagne son domicile à pied. Projetée à terre, elle se voit dépouillée de son sac main par deux hommes de 24 et 30 ans, originaires du Nord de la France mais résidents dans le secteur. Plus tôt dans la journée, un de ces deux individus s’en était pris à une octogénaire  dans une rue de cette même localité en lui volant des effets personnels sans violence. Les investigations minutieusement menées  par les gendarmes de la communauté de brigades de Merdrignac permettent d’identifier dans le temps de la flagrance les deux auteurs. Récidivistes, ils sont appelés à comparaître prochainement devant le tribunal correctionnel de St Brieuc. Inutile de préciser que ces faits de vols dont un avec violences ont créé un vif émoi dans la commune.

Plémet : Collision cyclo contre voiture : un blessé

Ce mardi, vers 18h, un cyclomotoriste qui venait de la Prénessaye pour aller vers Plémet est entré en collision avec une voiture qui circulait sur la voie de contournement de Plémet. Dans le choc, le jeune homme, un plémetais de 21 ans, souffrant d’une fracture au fémur a été transporté à l’hôpital de St Brieuc. La conductrice, une jeune fille de 19 ans est indemne.

Montauban : Sortie de route : un blessé léger

Dans la nuit de lundi à mardi, vers 2 heures du matin, un jeune homme de St Méen qui rentrait du travail, a perdu le contrôle de son véhicule qui a percuté le parapet d’un pont avant de terminer sa course dans la rivière. Légèrement blessé, il a été hospitalisé à Pontchaillou.

Le 17 reste un appel pour les urgences

Ce lundi, entre 23h et 1h du matin , le même homme a appelé 43 fois le centre opérationnel de la gendarmerie de St Brieuc, exigeant d’être mis en relation avec son fils dans l’heure. Il s’est montré menaçant et insultant envers les gendarmes. En septembre, cette personne avait déjà appelé à 54 reprises au cours d’une soirée, ce qui avait nécessité le déplacement d’une patrouille. La gendarmerie rappelle que le 17 est un numéro d’appel d’urgence : tout appel malveillant est susceptible de poursuites judiciaires.

Paimpont : Incendie dans une maison d’habitation

Ce mardi, vers 20h, un incendie d’origine électrique s’est déclaré dans une maison d’habitation à Paimpont, route de St Péran. Le feu, a démarré dans une chambre à l’étage. Grâce à l’intervention des pompiers de Plélan le Grand, Mauron et St Méen le Grand, tout danger de propagation a été rapidement écarté.