Les faits divers de l'édition du 30 décembre 2017

Les faits divers de l'édition du 30 décembre 2017

Lamballe :  Le pari était un peu fou : Un jeune homme interpellé… dans le plus simple appareil !

Il est des paris un peu fous parfois. Le matin de Noël, vers 3h30, boulevard Jobert près de la gare de Lamballe, les gendarmes décou­vrent dans la rue, un jeune homme de 24 ans, nu comme un ver, tenant un balai à la main. Il explique qu’il vient de perdre un pari lancé avec ses camarades et qu’il doit donc mimer son sport favori le biathlon dans le plus simple appareil. Les gendarmes l’invitent de suite à se rhabiller. Natif de Bréhand, mais domicilié en région parisienne, notre Adam de Noël sera convoqué en justice pour « mesures alternatives aux poursuites ». Croco qui s’en dédit !

 

Trévé : Perte de contrôle : Un blessé léger

Samedi dernier, vers 12h30, sur l’axe St Hervé/La Motte au niveau de la commune de Trévé, un Ploërrmelais de 43 ans, a perdu le contrôle de son véhicule à la suite d’un dépassement. Légè­­re­ment blessé, il a été transporté à l’hôpital de Kerio pendant que les gendarmes modifiaient les conditions de circulation sur cet axe assez fréquenté.

 

Erquy : 157 coquilles Saint-Jacques saisies

Mardi 19 décembre, une équipe de l’unité littorale des affaires maritimes (ULAM) de la Direction départementale des territoires et de la mer (DDTM) des Côtes d’Armor a contrôlé un apnéiste d’une soixantaine d’années originaire d’Ille et Vilaine, au pied des falaises d’Erquy.

Celui-ci a été surpris en opération de décorticage de coquilles Saint-Jacques sur l’estran alors qu’il avait pêché celles-ci en dehors des périodes autorisées. Les agents ont dénombré 157 coquilles ainsi mutilées, bien au delà du seuil légal fixé à 30 unités par pêcheur plaisancier.

Les agents de l’ULAM ont procédé immédiatement à l’appréhension du produit de la pêche illicite ainsi que du matériel de plongée qui a servi à commettre le délit. Les noix de Saint-Jacques ont été remises à l’eau à  l’issue du contrôle en présence du contrevenant.

L’auteur de l’infraction a été verbalisé pour pêche d’une espèce en période interdite, mutilation et pêche en quantité supérieure à celle autorisée. Il encourt une peine délictuelle maximale de 22500 € d’amende.

Le préfet rappelle que la pêche de la coquille Saint-Jacques fait l’objet d’un encadrement strict, permettant une gestion durable de la ressource, en concertation avec les structures professionnelles de la pêche.

La pêche récréative est strictement limitée à 30 coquilles Saint-Jacques, d’une taille minimale de 11 cm, et la pêche en apnée est autorisée uniquement durant les périodes autorisées pour la pêche professionnelle.

 

La Motte : Cochon en divagation : Les gendarmes à sa poursuite

Dans la nuit du 23 au 24 décembre, les gendarmes de Loudéac sont appelés pour intervenir dans le centre bourg de  La Motte : un véhicule vient d’être dégradé par un délinquant un peu particulier : un cochon vietnamien de plus de 30 kg, en divagation. L’animal vient de grimper sur une voiture toutes griffes dehors. Selon les hommes de l’art : les gendarmes, pas facile de repérer un cochon noir dans le noir. La bête a  finalement été retrouvée par son propriétaire quelques heures plus tard sur le secteur.

 

Loudéac : Le centre des impôts inondé : 25 employés évacués

Ce mercredi matin, quelque 25 employés du centre des impôts de Loudéac, situé sur St Yves, ont été évacués en raison de grosses infiltrations d’eau et après que le courant ait été coupé. Suite aux pluies abondantes de la nuit, l’eau s’est en effet invitée dans les locaux par le toit plat, encombré de feuilles… d’arbres. Il faudra au moins deux jours pour que tout rentre dans l’ordre.