Les faits divers de l'édition du 20 mai 2017

Faits-divers - FAITS DIVERS

Les faits divers de l'édition du 20 mai 2017

Saint-Gonlay : Scooteriste contre cycliste : deux blessés

Dimanche dernier, vers 10h30, au lieu-dit la Ville Allard en St Gonlay, un jeune homme de 17 ans de St Gonlay qui circulait à scooter est entré en collision vers un cycliste de 69 ans, domicilié à Pleumeleuc. L’accident s’est produit à un carrefour au moment où le scooter tournait à droite. L’accident a fait deux blessés qui ont été hospitalisés par les sapeurs pompiers.

 

Montfort-sur-Meu : Percuté par une voiture : un cycliste trouve la mort

Lundi soir vers 22h, au lieu-dit Le Rocher du Coulon (route de Plélan) en Montfort sur Meu, une automobiliste de 46 ans a percuté un cycliste par l’arrière, tandis qu’ils circulaient tous deux dans le même sens. Accident dramatique, puisque le cycliste, âgée de 55 ans et domicilié à Iffendic a été tué sur le coup.

 

Hénansal : Moto contre taxi : un mort

Lundi matin, vers 7h30, un dramatique accident s’est déroulé rue de l’Ecole à Hénansal. Un homme de 50 ans qui circulait à moto pour se rendre à son travail, est entré en collision avec une voiture taxi qui transportait des jeunes vers Lamballe. L’homme, domicilié à Hénanbihen,  a été tué sur le coup.

 

Yvignac-la-Tour : Acte désespéré : la circulation des TGV perturbée

Ce lundi, vers 8h30, le TGV qui circulait entre Brest et Rennes au niveau du lieu-dit Les Touches en Yvignac la Tour n’a pu éviter le pire. Dans un acte désespéré, un homme de 67 ans, domicilié dans la commune s’est avancé vers le train. Ce drame a interrompu la circulation durant deux bonnes heurs et un service de cars a été mis en place pour les services du TER.

 

Saint-Vran : Vol d’armes de collection : les auteurs condamnés

On s’en souvient, à la fin de l’été dernier, un vol avait été commis dans une maison inhabitée de St Vran, propriété familiale d’un gendarme haut gradé.  Les cambrioleurs avaient jeté leur dévolu, sur des armes de collection. L’enquête, rondement menée, avait permis l’interpellation des auteurs présumés. Ce mardi, ils ont été jugés devant le tribunal de St Brieuc. Il s’agit d’un trio qui a agi pour payer une dette de stupéfiants. Le receleur des armes, déjà incarcéré, écope de huit mois de prison fermes. Ses deux comparses, un homme et une femme, sont respectivement condamnés à 18 mois de prison dont 6 avec sursis et 6 mois de prison avec sursis.