Les faits divers de l'édition du 19 novembre 2016

Faits-divers - Faits divers

Les 19 lampadaires publics de la zone du Chalet à Broons abritaient 1,5 tonne de cuivre.

Trémorel : Deux jeunes femmes tuées sur la route

Vendredi 11 novembre, vers 16 h5 0, deux jeunes femmes résidant en Mayenne circulent à bord d’une Renault Twingo sur la RN 164 entre Loudéac et Saint-Méen le Grand. Juste avant d’arriver sur le rond-point des Trois moineaux à Trémorel, pour une raison encore indéterminée, la conductrice mord l’accotement droit et donne un coup de volant pour redresser son véhicule qui part alors en crabe et se déporte sur la file opposée. Un 4X4 BMW immatriculé en Ille-et-Vilaine arrive en face et ne peut éviter le choc qui est d’une extrême violence selon les témoins de la scène. A l’arrivée des secours, il est déjà trop tard, les deux femmes âgées de 23 ans et 33 ans sont décédées. Elles ont été tuées sur le coup ainsi que leurs deux chiens. Le véhicule est en miettes. Les occupants du 4X4, indemnes ou très légèrement blessés, sont transférés en observation à l’hôpital de Pontivy. Ils ont ensuite été entendus par les gendarmes ainsi que le conducteur qui suivait la Twingo. Avec ce nouvel accident, 33 personnes ont perdu la vie depuis le début de l'année sur les routes costarmoricaines.

 

Broons : 1,5 tonne de cuivre volée !

Très mauvaise surprise jeudi matin dans le parc d'activité du Chalet à Broons: 19 mâts d'éclairage public ont été vandalisés. « Pour chaque mat, deux des quatre boulons de fixation au sol ont été dévissés et ensuite, le mât a été plié », expliquent Alain Gouvary directeur des services techniques communautaires et Francis Dault, vice-président de la communauté de commune du Pays de Du Guesclin. Ces dix-neuf mâts représentent la totalité de l'éclairage pour un îlot prévu pour accueillir des entreprises. Ce n'est pas la première fois que ces faits se produisent. Déjà en 2014 puis fin 2015 des actes semblables avaient eu lieu. Plus récemment, une tentative avait été relevée il y a à peu près un mois. L'objectif est toujours le même : le vol de fil de cuivre.

Pour ce dernier saccage, c'est environ 1,5 tonne de cuivre qui a été volée. « Nous avons la volonté de faire connaître ces faits pour informer les communautés de communes voisines et permettre aussi de croiser les informations concernant des événements du même type. Nous souhaitons aussi mutualiser les actions préventives et assurer la mise en commun de solutions techniques. Enfin, nous voulons avertir les habitants et leur demander d'informer la gendarmerie la plus proche en cas d'observation de comportements suspects dans les zones. Par contre, en aucun cas ils ne doivent intervenir auprès des voleurs », indique Francis Dault.

Il ne fait pas l'ombre d'un doute que ces vols sont commis par des bandes hyper organisées, parfaitement équipées qui ont une filière toute prête pour écouler la marchandise volée. La brigade de gendarmerie de Broons s'est rendue sur les lieux et une plainte a été déposée par la communauté de communes.

 

 Sévignac : Un homme retrouvé dans une fosse à lisier

Les recherches avaient été déclenchées à Sévignac ce mardi à 17 h 30, une fois que la famille avait signalé la disparition d’un homme de 76 ans, domicilié sur une exploitation agricole. Sans téléphone portable, ses proches étaient inquiets. Toute la nuit, le chien renifleur de la gendarmerie a parcouru la campagne en vain. Les recherches ont repris dès 8 h ce mercredi. Malheureusement, la personne disparue a été retrouvée dans la fosse à lisier de l’exploitation. Les pompiers n’ont rien pu faire pour la sauver.

 

Saint-Jouan de l’Isle : Encore un accident !

Les jours se suivent et se ressemblent sur le pont de Kergoët à Saint-Jouan de l’Isle, théâtre de (trop) nombreux accidents. Le dernier en date s’est déroulé ce samedi 12 novembre vers 20 h. Un premier véhicule sortant de la RN 12, un second arrivant de Caulnes et un troisième de Saint-Jouan se sont percutés pour des raisons encore indéterminées. Sur ce pont enjambant la quatre voies, la visibilité est en tout cas plus que mauvaise. Les pompiers de Caulnes et Plumaugat ont secouru trois blessés légers sans gravité.

 

Merdrignac : Une voiture au fossé dans la forêt

Ce lundi 14 novembre, vers 18 h, une voiture est partie au fossé dans la forêt de la Hardouinais, entre Merdrignac et Saint-Launeuc. Des témoins qui ont assisté à la scène ont prévenu les secours.

 

 Plumaudan : Nouvelle collision sur la D 766

A cette heure de la journée, la circulation est dense sur la D 766. Ce mardi 15 novembre vers 17 h, les automobilistes qui circulaient ont du faire preuve de patience le temps que les secours interviennent auprès des blessés. Un accident de la route venait de se produire au niveau du carrefour de la zone artisanale du Dily située sur Plumaudan. Une voiture qui arrivait de Plumaudan s’est fait percuter, après avoir observé le stop, par un véhicule qui circulait entre Caulnes et Dinan.

 

Boisgervilly : Une résidence principale cambriolée

Un cambriolage s’est produit en l’absence de ses occupants ce lundi 14 novembre à 8 h 10 dans le bourg de Boisgervilly. Les voleurs ont fracturé la fenêtre arrière de la maison avant de s’y introduire et de voler des ordinateurs, des bijoux et de l’argent. Une plainte a été déposée.

 

Saint-Onen la Chapelle : Un commerce cambriolé

Un commerce de Saint-Onen la Chapelle a été cambriolé le jour de l’armistice, vendredi 11 novembre, à 23 h 36. Afin de dérober des paquets de cigarettes et des feuilles à rouler, les voleurs s’étaient introduits dans l’établissement en fracturant la porte située à l’arrière.

 

Côtes d’Armor : Attention au démarchage abusif et agressif

Des sociétés costarmoricaines ont fait part de démarchage agressif de certaines entreprises à leur égard. La technique est rodée : ces entreprises malveillantes proposent de réaliser une formation hygiène via leur site internet et laissent entendre qu’elles sont mandatées par l’Etat. Elles insistent sur les sanctions financières encourues en pouvant se montrer menaçantes. La chambre de commerce et d'industrie invite toutes les sociétés du département à la plus grande vigilance. Elle précise qu’il ne faut jamais transmettre ses coordonnées bancaires au téléphone et ne rien accepter dans l’urgence.