Les faits divers de la semaine

Les faits divers de la semaine

Ice and salt = séquelles assurées.

Quédillac : Le TER traine la voiture sur 600 mètres
Ce mardi soir, les pompiers de Quédillac, Médréac, Caulnes, Saint-Méen et Rennes sont alertés vers 19h20 d’un très grave accident sur le passage à niveau de la voie ferrée à Quédillac. Dix minutes plus tôt, un couple avec un passager à bord de sa voiture s’était engagé sur les rails, pensant emprunter la route qui devait le ramener à son domicile. Il semblerait que le passage à niveau fonctionnait normalement. Au même moment, le TER Saint-Brieuc-Rennes,  qui venait de faire halte en gare de Caulnes, arrive. Avant le choc latéral ultra violent et inévitable côté conducteur, le passager âgé de 90 ans arrive à s’extraire du véhicule mais malheureusement pas le couple. L’homme, né en 1928, et son épouse, née en 1927, sont tués sur le coup. La voiture qui est incarcérée sous la motrice est traînée sur environ 600 mètres par le TER dans un bruit assourdissant. Le conducteur de la rame qui a tout vu, n’a rien pu faire. Les quinze passagers eux sont indemnes. Ils sont évacués au bout de 4 h par des taxis affrétés par la SNCF.  L’intervention des secours aura duré plusieurs heures, impactant trois TGV et quatre TER.
Ce drame laisse la petite commune sous le choc. En effet, outre le fait que ce ne soit pas le premier accident du genre à Quédillac (il y en a déjà eu 3 en 1993, 1 en 2005 et 1 en 2013), ce qui touche le plus les habitants est que les victimes ne sont autres que les parents du maire Hubert Lorand.

Plénée-Jugon : Il se tue en évitant un cochon
Ce samedi 4 février, il est 6h30, un homme circule à bord de son véhicule avec sa compagne. Sur la route qui longe la RN 12, au niveau de La Villeneuve Sainte Odile à Plénée-Jugon,  il perd le contrôle en évitant un cochon en divagation. La voiture passe le talus et vient percuter deux arbres avant de s’immobiliser. Le plénéen qui allait avoir 30 ans est tué sur le coup et doit être désincarcéré ; c’est sa compagne blessée qui était allée chercher les secours. C’est le deuxième accident mortel dans le secteur, le dernier ayant eu lieu à Langouhèdre le 27 décembre dernier.

Saint-Méen le Grand : Ejecté et coincé sous sa voiture
Tandis que les pompiers se dirigent toute sirène hurlante sur l’accident au passage à niveau de Quédillac, une nouvelle alerte retentit pour un accident de la route, mardi soir, vers 19h30, au lieu-dit Le Parson à Saint-Méen. Un Renault Espace est au fossé après avoir effectué plusieurs tonneaux. Après quelques minutes passées sur place, les secours sont alertés par des gémissements. Le conducteur est retrouvé coincé sous sa voiture.  Il avait été éjecté dans le choc. Un agriculteur vient retirer la voiture du fossé à l’aide de son tracteur et de sa fourche.  Consciente au début de l’intervention, la victime, un habitant de Saint Onen la Chapelle né en 1962, tombe ensuite en arrêt cardio-ventilatoire et doit être réanimée.  Elle est transportée au CHU Pontchaillou. Une enquête est ouverte pour déterminer les causes de l’accident. Selon les premiers témoignages, la vitesse serait à l’origine de cette perte de contrôle.

Mise en garde : Ice and salt, le nouveau challenge débile des ados
La gendarmerie nationale met en garde depuis quelques jours contre l’apparition d’une nouvelle pratique dangereuse chez les adolescents. « Ice and salt » (Glace et sel en français) est un challenge débile qui peut laisser de graves séquelles. Il consiste à déposer du sel sur la peau et de poser un glaçon dessus. Le principe est d’attendre douloureusement l’apparition d’une brûlure qui peut aller jusqu’au 2ème voire 3ème  degré. Le tout sous l’œil d’un appareil photo ou d’une caméra avant d’être posté sur les réseaux sociaux. Sur ces derniers, les pompiers rappellent très justement que « l’association du sel et de la glace provoque une chute brutale de température (-20 degrés), entraînant une brûlure très grave et une cicatrice à vie. »

Ploërmel : Un motard gravement blessé
Ce mercredi 1er février, un motard qui circule à bord d’une Suzuki Bandit de 1 200 cm3 quitte son travail pour rentrer chez lui. Il est 19h10 lorsqu’au niveau du 14 rue Jean Moulin à Ploërmel, pour une raison inconnue, il percute un arbre sur le trottoir et glisse au sol sur environ 35 mètres.  L’homme né en 1975 et habitant de Loyat est sérieusement blessé. Il souffre de quatre fractures au bras droit et d’une suspicion de fracture à la jambe droite. Il est évacué vers l’hôpital tout proche.

Montauban de Bretagne : Cambriolage chez un artisan
Le local d’un artisan plombier-chauffagiste a été cambriolé à Montauban entre le 3 et le 5 février. Le voleur s’est introduit dans les lieux en brisant la porte du garage. Une fois à l’intérieur, il a volé une certaine quantité de cuivre et de laiton représentant une somme rondelette. Même les tout petits bouts ont été récupérés dans un bidon.